Accueil | Ce site | CV | Excel | Livre d’or | Macros XL4 | Modèles | VBA | Yoolink

 1 - Création du compte Gabol

1.1 Connexion au site Yoolink

La première fois qu’on se connecte à Yoolink.fr, voici l’aspect de la page d’accueil :

En dessous de la zone de recherche, on trouve 2 liens, donnant accès à une visite guidée, ou à la création de son compte :

Les plus impatients peuvent jeter un coup d’œil à la visite guidée. Quant à nous, nous allons passer directement à la création du compte en cliquant sur le lien correspondant :

1.2 -  Création du compte

Un classique fenêtre de création de compte apparaît, où il faut entrer le pseudonyme et le mot de passe que l’on désire utiliser, ainsi qu’une adresse E-mail.

Outre les 3 champs à renseigner, déjà évoqués, il faut cocher la case «J’accepte les conditions générales d’utilisation» :

et cliquer sur le bouton «Valider». Le mot de passe n’apparaît pas en clair : les caractères entrés sont directement remplacés par des «•» à l’affichage. La validation provoque l’affichage d’un message invitant le nouveau membre, à consulter sa messagerie afin d’activer son compte

Un mail de ce type a été reçu :

qui reprend le pseudo et le mot de passe en clair (ce dernier a été effacé de l’image écran), ainsi qu’un lien sur lequel cliquer pour activer le nouveau compte Yoolik. Il s’agit d’une procédure classique pour empêcher que quelqu’un puisse créer pour un tiers un compte sur un site, à son insu. Cette procédure d’activation permet en principe de s’assurer que le titulaire du compte en connaît l’existence et est bien volontaire.

On constate une anomalie dans le pseudo affiché dans le mail : la majuscule de Gabol a été remplacée par une minuscule. Cela fait partie des quelques défauts agaçants à mes yeux de Yoolink.

Un clic sur le lien présent dans le mail recçu de Yoolink fait apparaître la fenêtre suivante :

Un clic sur le nom d’utilisateur, comme indiqué dans le cartouche au centre de la fenêtre affiche enfin le tableau de bord personnel de Gabol :

Le compte est dorénavant fonctionnel. Nous pouvons maintenant commencer à l’utiliser.