Accueil | Ce site | CV | Excel | Livre d’or | Macros XL4 | Modèles | VBA

 À la découverte de l’environnement VBA

Ouvrons Excel avec un classeur vierge (composé ici de 3 feuilles de calcul), et passons directement à l’environnement Visual Basic. Examinons l’explorateur de projet (figure 1), accessible par le menu "Affichage" ou un raccourci clavier ( + R sur Mac, Ctrl + R sous Windows).


Fig. 1 - l’explorateur de projet, lorsque seul un classeur
vierge, composé de 3 feuilles est ouvert dans Excel

Le document vierge créé dans Excel peut être manipulé par les 2 logiciels, Excel et VBA. À chacun des 2 outils correspond une vision distincte du document : pour Excel, il s’agit d’un classeur tandis que VBA le considère comme un projet (VBProject).

À ce stade, l’examen du projet ne révèle qu’une catégorie d’objets, regroupés sous le nom de Microsoft Excel Objects. Les 3 premiers sont les 3 feuilles du classeur Excel. Du point de vue de VBA, il s’agit de 3 objets Worksheet. Le dernier objet, “ThisWorkbook”, représente le classeur lui-même. Du point de vue de VBA, c’est un objet Workbook.

Curieusement dans la figure 1, le nom de chaque feuille apparaît 2 fois. La dualité de noms pour les feuilles de calcul découle de la dualité de logiciels, VBA et Excel. Le premier nom de chaque paire est le nom de la feuille qui lui est attribué par VBA, tandis que le nom entre parenthèses reprend le texte de l’onglet correspondant dans Excel.

Pour s’en convaincre, il suffit de revenir à l’environnement Excel, et de modifier les noms apparaissant dans les onglets (figure 2).


Fig. 2 - Classeur vierge, après que ses 3 feuilles aient été renommées

Retournons à la fenêtre du projet, dans l’environnement VBA. On voit (figure 3) que les noms “Feuil1”, “Feuil2” et “Feuil3” existent toujours, mais ne sont plus répétés. Seules les informations entre parenthèses ont été modifiées : du point de vue de VBA, la première feuille s’appelle toujours “Feuil1”, tandis que pour Excel, elle est devenue “Paris”.


Fig. 3 - Aspect du projet après que les feuilles aient été renommées dans Excel

Si on ouvre l’un des objets de la figure 3, au sens VBA, par un simple double-clic, on obtient une fenêtre avec un curseur qui clignote, comme dans un traitement de texte (Figure 4). Il s’agit d’une fenêtre dans laquelle on peut écrire du code, ce qui s’appelle – au sens large – un module.


Fig. 4 - la fenêtre de code associée à la premère feuille du classeur

Nous allons voir qu’il existe en fait 4 types de modules qui n’ont pas exactement le même usage.